Émergence des taxis-motos dans les métropoles d’Europe et Dans le monde

Il y a quelques années, on pensait que les taxis motos être interdits de circulation. Ils étaient en activité depuis plus de vingt ans acheminant rapidement les clients vers différentes destinations, mais il y a eu un débat au sein de l’UE sur la question de savoir si un véhicule à deux roues pouvait être classé comme un taxi. Heureusement, cette question a été résolue et les taxis motos font maintenant partie intégrante de la vie des habitants de Paris et d’autres grandes villes du monde.

Les taxis moto dans le monde

Les taxis moto Paris offrent non seulement un moyen rapide d’arriver à sa destination dans un trafic dense, mais ils offrent aussi aux entreprises un moyen de compenser leur empreinte carbone. Il n’y a pas besoin de s’inquiéter pour les vêtements et de l’équipement de sécurité, car la plupart des entreprises de taxi moto Paris fournissent tout ce dont vous aurez besoin pour rester au chaud et au sec, comme les casques, les vestes, les gants et autres équipements. Certains fournissent même une couverture imperméable qui vous couvre à partir de la taille ; ce qui utile pour les femmes qui portent une jupe.

Pourtant, les urbanistes considèrent toujours les taxis motos comme une nuisance potentielle et négligent leur importance pour certaines communautés. Il ne fait aucun doute que le travail peut être risqué de temps en temps, mais il est aussi gratifiant. Par exemple, En Thaïlande, un chauffeur de moto taxi peut souvent gagner plus qu’un enseignant de l’école publique. Plus important encore, dans les pays qui manquent de possibilités d’éducation et qui souffrent d’un taux de chômage élevé, les taxis motos offrent une chance à la main-d’œuvre non qualifiée d’accumuler suffisamment de capital pour lancer d’autres entreprises. Les conducteurs indonésiens d’Ojek, par exemple, sont souvent encore inscrits à l’école ou épargnent pour démarrer une autre entreprise.

Les taxis Motos sont avant tout une question de mobilité. Jakarta compte plus de 25 millions de personnes. Ceci implique qu’un trajet en taxi de 6 km peut facilement prendre jusqu’à deux heures. Il n’est pas rare de voir des hommes d’affaires abandonner leurs taxis pour prendre un Ojek pour arriver à une réunion. Les chefs d’entreprise de Berlin ou de Boston, coincés au milieu des embouteillages, pourraient les envier.

Un modèle à suivre pour l’occident !

Bien sûr, les taxis traditionnels à quatre roues sont beaucoup plus sûrs pour les motocyclistes et les passagers et, bien sûr, le transport en commun est encore plus sûr. Pourtant, il serait impraticable de se débarrasser de tous les taxis en Europe ou aux États-Unis et de les remplacer par le transport en commun et il serait tout aussi impraticable de se débarrasser de tous les taxis moto Paris.

Mais il se peut que le phénomène de réserver un taxi moto à Paris se répandent lentement dans tous les pays du monde. Depuis des années, plusieurs agences Parisiennes se livrent une concurrence pour attirer des clients de taxi moto Paris. Plusieurs autres villes en Europe et aux États-Unis ont lancé des efforts similaires. Plusieurs agence de taxi moto ont vu le jour et fournissent souvent aux passagers des vestes, des casques et des systèmes de communication.

Ainsi, plutôt que d’espérer interdire cette pratique, les urbanistes devraient adopter la flexibilité que les taxis motos offrent à leurs clients et saluer les emplois qu’ils fournissent à leurs opérateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *